Triathlon / duathlon de Fouesnant: les raisons du choix de l’organisateur

Les limites de l’imbécilité sont infinies (Einstein)

L’organisateur a lui moins d’imagination, il doit  se contenter de respecter l’arrêté préfectoral: “Ne pas mettre la vie d’autrui en danger”

Il doit donc veiller à ce que les moins aguerris des 260 nageurs  en reviennent sains et saufs 750 mètres plus loin.


Rouleaux, froid et courants


Sur conseil de l’arbitre principal, l’organisateur sollicite l’avis du maître nageur Laurent Debord chargé de la sécurité, qui fait part ici sur la photo, de ses sensations  expérimentales à un autre maître nageur du club Thierry Henri,  ex champion de France de triathlon indoor. Luc Sieurin, autre bon nageur du club confirme l’état de la mer.

En face de Beg Meil nous aperçevons les Iles Glenan desquelles l’organisateur sait revenir à la nage (il est encore dans les 35″ aux 50M en séries), il connaît parfaitement les dangers.

L’avis est unanime, la décicion rassure bon nombre de triathlètes, tant pis pour les pseudo vedettes qui auraient fait ce jour la course de leur vie …. au détriment de la sécurité des plus faibles.