Hommage à José

José était l’ami idéal. Dès la première rencontre, on savait qu’on pouvait compter sur lui. Il avait ce regard profond et pudique de quelqu’un qui ne trahit pas et avec qui on peut tisser des liens d’amitié indéfectibles. Toujours prêt à rendre service, fidèle à sa parole et attentif aux autres.

Sportif accompli, il s’adonnait à son sport favori dans le meilleur esprit, toujours en quête de dépassement. C’est ainsi qu’ il a lutté avec un courage peu commun contre cette terrible maladie avouant parfois la dureté de ce combat inégal mais nous confiant aussi ses espoirs. Et dans sa bouche, les mots étaient lourds de sens : on devinait les souffrances tant physiques que morales qu’il pouvait endurer…Ce qui nous laissait sans voix, désemparés et si tristes.

José nous manquera et manquera à sa chère Bretagne car l’humanité serait certainement meilleure avec des hommes de sa trempe. Nous perdons plus qu’un ami, nous perdons un frère…

A Dieu Cher José!

Pointe et Petit Port de Pors Carn Le samedi 2 août 2014,17h
Vue du port,le lieu et l’instant sont idéals.Du soleil,peu de vent,la mer est calme et paisible à Pors Carn,comme l’animal sauvage qui dort d’un œil et se laisse caresser.C’est au moment de se mettre à l’eau,de ramer,pagayer en surf,en kayak,en paddle que les vagues  se sont formées.A la sortie du port,elles ondulent,comme un cœur qui bat plus vite,plus ample,comme l’animal qui guette et sent qu’on vient empiéter sur son espace vital.Les vagues plus courtes et désorganisées ont quand même déséquilibrées les sportifs qui sont parfois maladroitement tombés à l’eau.Le ciel est,aussi devenu plus sombre sur la mer,comme la couverture sous laquelle l’enfant se cache pour ne pas montrer qu’il pleure.La mer nous lance un dernier petit défis amusant “sans risques” comme les aimait José.C’est un petit challenge symbolique d’atteindre une bouée rouge d’un probable casier à homard à quelques centaines de mètres des rochers.Ramer face à la vague est un bon entraînement et en pensant à José,on échange et on se dit…Merci José de nous donner rendez-vous dans cette belle baie réservée aux expérimentés planchistes,surfeurs,aux artistes photographes ou peintres,aux promeneurs et aux randonneurs.Enfin,plus loin,nous rejoignons deux zodiacs qui ont à leurs bords Christine,la famille et les amis de José.Dans quelques instants émouvants,Christine décidera que tu seras la mémoire de ce lieu,selon ton souhait.Silence et recueillements sur l’Eau et à Terre pour ceux qui n’ont pas pu embarquer.Quand les abîmes t’ont accueillis,c’est à cet instant que la mer de Pors Carn,cet espace qui peut être indomptable et redoutable s’est fait plus docile.Les vagues se sont éloignées.La mer s’est lissée et à retrouvé ses bleus turquoises nuancés,les nuages gris se sont dissipés et un rayon de soleil a illuminé les fleurs jetées à l’eau à la volée.Une pensée unique accompagnent chaque roses blanches qui suivent à présent les vents et les courants marins.Et sur l’Eau et à Terre nous avons tous applaudit solidaires.Au revoir José et bon vent.