Le beau week-end quimpérois de Sébastien Escola-Fasseur

corrida_2016
Sébastien Escola, satisfait de sa 3e place à la corrida de l’Ulaqc.

Nouvelle recrue du Quimper triathlon, Sébastien Escola-Fasseur a vécu une soirée bien remplie, dimanche 18 décembre. Après avoir pris la 3e place de la corrida de l’Ulaqc, il a passé deux heures à échanger avec les jeunes du club.

Dimanche soir, Sébastien Escola a commencé par s’aligner au départ de la 20e corrida pédestre de l’Ulaqc, à 20h. Au terme des quatre boucles très rapides (et pleines de relances) tracées en plein centre-ville de Quimper, il s’est octroyé une belle 3e place en 25’49” (derrière le Quimpérois Arnaud Sizorn, 25’43” et le Châteaulinois Patrick Brélivet, 25’45”). (Résulats complets).
C’est donc la première fois que Sébastien porte le Quimper triathlon sur un podium.

“Je suis content du résultat. Ça s’est joué à quelques secondes pour les 3 premières places, alors je me dis que j’aurais pu pousser un peu plus, mais je n’en suis pas certain. Le gars qui termine devant moi(Patrick Brélivet), il a quand même bouclé le marathon de Paris en 2h30. C’est super costaud. Je pense que je suis à ma place comme 3e de la course. J’étais également content de retrouver l’ambiance quimpéroise. J’ai entendu mon nom plein de fois et même à bloc pendant la course, ça fait du bien. J’avais envie de bien faire pour cette première avec le maillot du Quimper triathlon. Je n’ai repris le travail à pied que depuis un mois et je suis encore en pleine préparation. Ce résultat n’est donc pas si mal. Autrement, je pense que j’aurais pu faire un ou deux tours de plus à la même vitesse, mais je n’aurais pas pu accélérer.  Ca veut donc dire que le fond est là.”

escola_jeunes
Derrière le groupe de jeunes, Sébastien Escola et Thomas Gazzera.

Après la corrida et le protocole, le coureur s’est rendu aux halles Saint-François, à quelques centaines de mètres de là, pour y rencontrer une bonne partie des jeunes licenciés du club. Pour l’occasion, il a été rejoint par son acolyte, Thomas Gazzera, lui aussi nouveau licencié du Quimper triathlon. La rencontre a duré 2 heures.

Les jeunes étaient très contents de rencontrer les locomotives sportives du club qui étaient elles-mêmes très heureuses de partager ce moment simple qui s’est organisé autour de questions posées à leurs ainés par les jeunes pousses.

“À la réunion, j’appréhendais un peu de parler, mais c’est venu très naturellement. Les parents ont aussi posé des questions. On a évoqué la nutrition. Thomas et moi nous avons expliqué qu’on se met assez la misère aux entrainements pour se faire plaisir en mangeant. On a aussi parlé de nos profils de coureurs. J’ai expliqué que je fais du triathlon longue distance, car j’aime les longs périples à vélo et à pied et qu’en plus, la natation est moins importante, ce qui m’arrange. On a aussi évoqué nos objectifs de 2017. Moi, je vais préparer la X’treme breizh (distance IronMan de Lorient/Port Louis, le 25 juin 2017) et l’IronMan de Bolton, 3 semaines après, pour tenter une qualification pour les championnats du monde d’Hawaï (IronMan). Pour sa part, Thomas va préparer le longue distance de l’Alpe d’Huez et l’IronMan de Vichy. Autrement, on a aussi rappelé que l’on va tout faire pour montrer les couleurs du club sur les triathlons locaux. Enfin, on a bien entendu parlé de l’entrainement et des fameux volumes horaires des triathlètes. Pour moi, ça change en fonction des périodes, mais ça va de semaines à 10h et ça monte  jusqu’à 42h. Mais attention, tout ça avec et par plaisir !”

Très heureux de son week-end quimpérois, Sébastien Escola-Fasseur a promis de revenir régulièrement, lui qui habite Brest (mais ses parents vivent à Quimper).

“Je suis tellement content de mon week-end, que j’ai envoyé un mail au président et à différents administrateurs pour le leur dire. En plus de ce qui s’est passé dimanche,  j’ai aussi participé, samedi matin, à une sortie de 3 heures avec le magasin Trek bicycle store Quimper. J’ai pris un plaisir fou sur le vélo qu’ils m’ont préparé cette saison. J’en ai eu pas mal entre les mains, mais ce vélo est incroyable ! Dimanche matin, j’ai remis ça avec Arnaud Le Goff (Trek Quimper) pour une sortie de 41 km à VTT. Oui, c’était vraiment un super week-end sportif !”

PS : la photo de Sébastien sur le podium est signée Arnaud Guilloux. On se paie le luxe de faire réaliser nos images par le vice-champion de France LD 2015 de triathlon !


Article du Télégramme, édition Quimper du jeudi 22 décembre 2016