Podium 100% quimpérois sur la Triskel race de Guidel (+ tri-relais d’Inzinzac), 24 septembre 2017

Triskel Race (half) à Guidel, dimanche 24 septembre 2017

Victoire à Guidel pour Sébastien Escola.

Le Quimper triathlon a réalisé un triplé sur la Triskel Race avec la victoire de Sébastien Escola-Fasseur devant Thomas Gazzera et Edouard Hervier.

Seb Escola se montre en très bonne forme à tout juste 3 semaines des championnats du monde Ironman à Hawaï et il inscrit donc son nom pour la deuxième fois consécutive au palmarès de la Triskel Race.

Édouard Hervier, 3e.

Classement (271 classés)

1. Sébastien Escola-Fasseur en 4h00’34
2. Thomas Gazzera en 4h06’05
3. Edouard Hervier en 4h09’56
28. Benoît Jouanigot en 4h38’15
79. Adrien Le Jeune en 4h57’17
121. Gilbert Provost en 5h08’58
204. Pascal Cadran en 5h34’08
208. Stéphanie Le Floc’h en 5h35’39 (6e féminine, 3e vétérane)
222. Sylvain Le Coz en 5h43’14

En relais, l’équipe de notre partenaire Trek bicycle star Quimper emmenée par Arnaud Le Goff s’impose une nouvelle fois.

Commentaires

Sébastien Escola-Fasseur : “J’étais motivé pour la Triskel Race et je l’ai préparée. Les jours précédents, j’étais dans l’affutage et 3 jours avant, j’ai même levé le pied pour arriver frais. Je suis encore assez loin d’Hawaï et j’ai encore le temps de faire de grosses séances. Je sors 8e du parc à vélos après la natation, soit un peu plus d’une minute derrière Thomas et Édouard, ce qui n’est pas habituel. Je ne fais pas d’entrainement spécifique en natation. Je fais assez peu de séances avec un contenu, je fais surtout de la distance. Pourtant, j’ai apparemment bien progressé. J’ai été gêné au début de la natation, parce que je n’ai pas la vitesse pour sortir du paquet au départ, je n’ai pas plusieurs allures en natation, je n’en ai qu’une. Mais quand je pose ma nage, ça va bien. Dimanche à Guidel, il y avait pas mal de brouillard sur la partie vélo et c’était très humide. Avec le freinage sur les roues carbone, on ne s’arrête pas, on ralentit. La route était aussi ouverte à la circulation, alors avec tout ça, j’avais choisi d’être très prudent. Mais dès qu’il y avait de la visu avec des belles lignes droites, j’appuyais. J’ai quand même fait la course à 100%. Je suis revenu sur eux Édouard et Thomas à vélo au bout de 20 minutes de course. J’ai donc pris la tête pour ne plus la lâcher. À pied, comparé à Saint-Lunaire, où j’ai eu mal au ventre et où je suis sorti frustré de ne pas avoir été en pleine possession de mes moyens, à Guidel, j’ai pu courir à mon niveau, sans problème. Le parcours était plus facile que l’année dernière, mais on débutait encore par la grosse bosse. Je suis content à tous points de vue puisque je gagne, je double la victoire de l’année dernière, je monte sur le podium avec mes copains et je sors donc sur une belle dernière course avant l’échéance principale de la saison qu’est Hawaï. Après, il y a les conditions climatiques qui sont tellement différentes. La chaleur et la météo ne sont pas les mêmes. Je vais encore travailler cet aspect. Je vais faire des séances vélo sur home-trainer dans ma salle de bain que je vais surchauffer. J’espère ne pas être en forme trop tôt. J’en ai parlé avec Pascale Redou mon entraineur, mais il me dit que non, il pense que je serai encore mieux à Hawaï.”

Sébastien Escola-Fasseur.

Thomas Gazzera : “C’était une bonne journée de sport bien arrosée à Guidel. J’ai bien nagé en sortant pas très loin d Édouard (Hervier). Après, en vélo, les conditions rendaient le parcours exigeant et il fallait rester concentré, car ça glissait énormément. Je pose en 2e position derrière un Sebastien (Escola) impérial. Après, on se bagarre avec Édouard pour la deuxième place. Du coup, ça se termine par un podium 100 % quimpérois. Le top !”

Thomas Gazzera.

Stéphanie Le Floc’h :Ce half n’était pas trop prévu au programme, mais je voulais accompagner et faire la surprise à Séverine, une copine du Kemperlé triathlon. En natation, j’ai eu de bonnes sensations sur le premier tour, mais la sortie à l’australienne a cassé mon petit rythme. À vélo, je suis restée très prudente, car avec cette pluie n’a pas rendue les choses faciles. Je pose le vélo au bout de 2h50, super contente. Par contre, j’ai moins aimé le parcours course à pied, car trop de route pour moi ! Au final, je fais une 6e place et je suis très contente de ma course.”

 



 



Tri relais (XS) du Blavet à Inzinzac-Lochrist, dimanche 24 septembre 2017

Classement (153 équipes classées)

(en gris, les équipiers qui ne sont pas licenciés au Quimper triathlon).

7. Ludovic Benoît / Johan Fertil / Luc Sieurin en 2h15’39
21. Olivier Morvan / Jean-Charles Le Saux / Solene Rémy en 2h26’32 (1re équipe mixte)
23. Estelle Gugnalons / Charles Bideau / Arnaud Guibert en 2h27’13
29. Jean-Pierre Melou / Sulian Trellu / Arnaud Simon en 2h31’45
34. Céline Ghezaiel  / Karen Talour / Tiffany Kerhervé en 2h32’57 (3e équipe féminine)
43. Cédric Machut / Nicolas Armand / Frédric Gugnalons en 2h36’35
74. Sébastien Philippe / David Brisson / Loïc Penvern en 2h47’48

 


 




Triathlon (S) contre la montre de Chartres, dimanche 23 septembre 2017

François Houdre s’est classé 2e de la 7e édition du triathlon contre la montre de Chartres qui se disputait dimanche 24 septembre au matin. Au programme, il y avait 500 m de natation en piscine, 20 km de vélo sur route et 5km de course à pied.

“Le départ se faisait d’un grand toboggan ensuite on devait courir jusqu’au bassin de 50 m extérieur. Je fait le 7e temps natation. Le vélo se faisait sur un parcours plat je fait le 2e temps. Je suis déjà 2e à l’issue des deux premières épreuves. Je pensais remonter le premier concurrent sur la partie course à pied qui reste mon point fort, mais je n’étais pas au meilleure de ma forme et je finis la course très éprouvé… Rendez-vous l’année prochaine pour une nouvelle saison.”

 



Raid multisports de Belle Île-en-Mer, samedi 23 septembre 2017

Gaëlle Kerjose, associée à Sandrine Scouarnec (Tri Bigoud) est montée sur le 3e marche du podium du 1er raid multisports de Belle-île-en-Mer. Il leur a fallu près de 6h d”effort pour s’affranchir d’une programme composé de  8 km de trail, 37 km de VTT (avec balises), 5km de trail et course d’orientation de 30 min.

Soit un total de 52 km et de… 2 crevaisons.

“C’était une belle course avec des supers paysages, un bon dénivelé, une bonne bière, une belle ile et une bonne saucisse-frites maison à l’arrivée”, résument les filles.