Résultats tri M de Saint-Raphaël, tri L de Lacanau, tri côte basque et foulées de Pluguffan, 5 et 6 mai 2018

Triathlon M de Saint-Raphaël, dimanche 6 mai 



Toujours aussi performant dans le sud de France, Sébastien Baillot a une nouvelle fois fait briller les couleurs du Quimper triathlon sur le format M de Saint-Raphaël qui était le sport des championnats régionaux Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Sébastien s’est tout simplement imposé !

” Je sors 3e de l’eau, pour attaquer 44 km de vélo avec 800 m de dénivelé dans le massif de l’Esterel. Je pose le vélo 2e avec 1’20 de retard. Le parcours était très très dur, avec beaucoup d’ascensions, ce qui m’a permis de prendre la tête au 6e km pour finir seul en tête avec 1′ d’avance. C’était une belle journée pour nos couleurs bretonnes.” 


Article Var Matin du lundi 7 mai



Lacanau Tri’events – triatlhon format L, dimanche 6 mai 2018

Décidément, les déplacements en Nouvelle-Aquitaine ne réussissent pas à nos coureurs puisqu’après David (Le Tiec) en septembre à Royan, c’est  Thomas Salvert qui est disqualifié sur le format L de Lacanau, sans avoir pourquoi et après avoir bouclé la course en 5h16. À noter que 3 Landernéens, dont le président Stéphane Touvron, qui avait annoncé qu’il disputait sonderiez tri, ont également été disqualifié sans savoir pourquoi…

Il y en a quand même un qui est allé au bout. Il s’agit de Ronan Guellec, qui termine 538e en 5h41’56. Bravo Ronan !!!

Rappelons que le copain Ronan prépare le XXL Corsaire à Saint-Malo, le 10 juin. Ce sera le premier format IronMan de Monsieur Guellec !

“Sinon, super orga. Chouette  half de début de saison. Sportivement trop de drafting avec  des pelotons de 20-30 gars”, résume Thomas.



 Trіаthlоn Côtе Bаsquе , dimanche 6 mai 2018

Format M. 195 classés.

55. Arnaud Simon en 2h24.

“C’était top. Une nat’ compliquée, car j’avais pas mis un pied dans l’eau depuis 15 jours. Du coup, à vélo, j’ai pris du plaisir avec un super panorama sur la montagne basque. Je remonte quasiment 80 places à vélo et en cap je chope un Espagnol, (très présents dans le Pays Basque) qui finit 6 et avec qui je fais 2 tours. Ensuite, je termine en roue libre.”



Foulées pluguffanaises, samedi 5 mai 2018

10 km, 320 classés.

117. Thierry Lemeunier en 45’59.