Archives de catégorie : Résultats

Résultats triathlons du Moulin Blanc (Brest), de Mayenne (53), de Pontivy (56), de Mimizan (40) et du Défigena Île-Tudy, dimanche 20 mai 2018

Triathlon du Moulin Blanc, dimanche 20 mai 2018



Brest triathlon organisait dimanche 20 mai  la 9e édition du triathlon du Moulin Blanc qui comptait  5 épreuves.

Triathlon S (253 classés)

2. Sébastien Escola-Fasseur en 59’15
3. Baptiste Veistroffer e, 59’44 (1er junior)
10. Sébastien Schuller en 1h03’07
24. Benoît Jouanigot en 1h05’54
30. Guillaume Miossec en 1h06’52
97. Gwénaël Marchand en 1h12’20
108. Pierre Quintin en 1h13’23

 

Triathlon S par équipes

Émilie Dupupet, Delphine Laz et Sébastien Schuller se sont classés 6e équipe au scratch et surtout 1re équipe mixte.

 

Commentaire d’Émilie : “Une très bonne course en équipe composée de copains : un Lorientais, un Brestois et trois Quimpérois. Les filles ont donné le tempo pour la natation. Place aux garçons mettant un rythme d’enfer en vélo. Heureusement qu’ils sont très forts, ils ont pu nous pousser et nous protéger du vent ! Pour finir, une course à pied à allure régulière. On est tous très contents de notre course. À refaire!”

Duathlon jeunes 10-13 ans

5. Axel Le Floc’h en 15’41 (2e poussin)

 



Triathlon de Mayenne, dimanche 20 mai 2018

Le format M du triathlon de Mayenne (en Mayenne) était cette année le support des championnats de France militaires.

Trois sociétaires du Quimper triathlon y étaient présents. Sébastien Baillot se classe 3e (scratch et militaire).

Thomas Gazzera s’empare d’une très belle 4e place et François, d’une jolie 8e place.



Triathlon de Pontivy, dimanche 20 mai 2018

Le triathlon de Pontivy était cette saison le support des 1/2 finales des championnats de France jeunes de triathlon.

Marwan Zarouf était en lice chez les juniors sur un format S.

Il termine 57e en 1h13’46.

“J’ai nagé dans le 2e groupe avec de bonnes sensations. L’eau était à 15° sous un grand soleil. Pris par des vertiges à la transition, je mets 2 minutes à sortir de l’aire de transition et j’essaie de monter sur le vélo… Une fois dessus, je chute après une dizaine de mètres à cause de ces vertiges, puis je reprends mes esprits et je tente de choper un (bon) groupe, en vain… La prise de relais et la communication n’étaient pas de la partie. Pour finir, j’ai réussi à gagner une quinzaine de places pendant la course à pied, malgré les douleurs dues à la chute qui se manifestaient au fur et à mesure. J’ai enfin reçu une pénalité. J’ignore la raison.”



Defigena, Île-Tudy, dimanche 20 mai 2018

Fred Gugnaons 6e.
Solene Remy 2e
Estelle Gugnalons (classement non connu à cette heure).

Arthur et Anna Gugnalons ont gagné dans leurs catégories de jeunes respectives



Triathlon de Mimizan,  samedi 19 et dimanche 20 mai 2018

Luc Sieurin participait à Mimizan à deux triathlons, un format S par équipe samedi 19 mai et un M individuel le lendemain, dimanche 20 mai.

Intégré à l’équipe de Saint-Avertin, il termine  7e.

En attente des résultats du M.

Résultats Breizh swimrun, triathlons Pays de Rance, La Plougastell et trail de Kériolet, dimanche 13 mai 2018

Breizh Swimrun, Fouesnant, dimanche 13 mai 2018



Vainqueurs du format Start (court) en 2017, Gaëlle Kerjose et Myriam Becand se sont classées 26es scratch (sur 40) et surtout 3es équipe féminine de la distance ultimate (7 km nage et 24km à pied) en 5h13’42 de la 2e édition du Breizh swimrun qui s’est courue dimanche 13 mai dans la région fouesnantaise.

     

Sur le start (18 km au total), Nicolas Armand, associé à son amie (Pauline Guihard), a terminé 20e scratch (sur 72) et 7e équipe mixte en 3h21’26.



Triathlons Pays de Rance, Taden, dimanche 13 mai 2018

Le format S de Taden était la première manche du championnat de D3 de triathlon.

  • Baptiste Veistroffer se classe 22e en 1h02’58
  • Luc Sieurin, 25e en 1h04′
  • Johan Fertil (qui a chuté à vélo), 39e 1h06’52.

Commentaire de Luc : « Le plateau était intéressant. C’était l’occasion de voir si l’entraînement hivernal a bien était effectué. Dur dur… Panique dans l’eau froide, obligé de me reprendre pour continuer à avancer. Le vélo avec drafting était très dangereux, car avec 4 tours, nous avons doublé les concurrents attardés. Il y avait des différences de vitesse importante dans les virages et sur les portions de plat. Il fallait être très attentif. À ce petit jeu, Johan a goûté le sol à cause d’un concurrent pas très vigilant. Il a pu repartir et finir la course. »

Commentaire de Baptiste : « C’était un super triathlon avec une eau assez fraîche, mais le soleil était assez présent. Cette année, il y a un gros niveau de D3. Je fais une course à mon niveau, sans que ça soit extraordinaire. La natation a été décisive pour poursuivre avec un bon groupe. À vélo, la course autorisant le drafting, je n’ai pas pu m’exprimer à vélo. Il y reste encore deux manches de D3 (Redon le 27 mai et Damgan le 10 juin) pour faire une place par équipe. »

Sur le format M qui s’est couru l’après-midi, Edouard Hervier s’est classé 7e en 2h15’03



La Plougastell, dimanche 13 mai 2018

Sébastien Escola-Fasseur s’est imposé sur le 14 km de La Plougastell, course nature qui s’est courue à Plougastel-Daoulas. Il termine en 49’23” devant Fred Brunet (Landerneau triathlon) en  49’52”.



Article Le Télégramme du lundi 14 mai 2018

 


Article Ouest-France du lundi 14 mai 2018



Trail de Kériolet, dimanche 13 mai 2018

Théophile Crenn a couru le 5 km du trail de Kériolet. Il a terminé 8e scratch (sur 48) en 24’50 et surtout 1er minime.

Résultats tri M de Saint-Raphaël, tri L de Lacanau, tri côte basque et foulées de Pluguffan, 5 et 6 mai 2018

Triathlon M de Saint-Raphaël, dimanche 6 mai 



Toujours aussi performant dans le sud de France, Sébastien Baillot a une nouvelle fois fait briller les couleurs du Quimper triathlon sur le format M de Saint-Raphaël qui était le sport des championnats régionaux Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Sébastien s’est tout simplement imposé !

” Je sors 3e de l’eau, pour attaquer 44 km de vélo avec 800 m de dénivelé dans le massif de l’Esterel. Je pose le vélo 2e avec 1’20 de retard. Le parcours était très très dur, avec beaucoup d’ascensions, ce qui m’a permis de prendre la tête au 6e km pour finir seul en tête avec 1′ d’avance. C’était une belle journée pour nos couleurs bretonnes.” 


Article Var Matin du lundi 7 mai



Lacanau Tri’events – triatlhon format L, dimanche 6 mai 2018

Décidément, les déplacements en Nouvelle-Aquitaine ne réussissent pas à nos coureurs puisqu’après David (Le Tiec) en septembre à Royan, c’est  Thomas Salvert qui est disqualifié sur le format L de Lacanau, sans avoir pourquoi et après avoir bouclé la course en 5h16. À noter que 3 Landernéens, dont le président Stéphane Touvron, qui avait annoncé qu’il disputait sonderiez tri, ont également été disqualifié sans savoir pourquoi…

Il y en a quand même un qui est allé au bout. Il s’agit de Ronan Guellec, qui termine 538e en 5h41’56. Bravo Ronan !!!

Rappelons que le copain Ronan prépare le XXL Corsaire à Saint-Malo, le 10 juin. Ce sera le premier format IronMan de Monsieur Guellec !

“Sinon, super orga. Chouette  half de début de saison. Sportivement trop de drafting avec  des pelotons de 20-30 gars”, résume Thomas.



 Trіаthlоn Côtе Bаsquе , dimanche 6 mai 2018

Format M. 195 classés.

55. Arnaud Simon en 2h24.

“C’était top. Une nat’ compliquée, car j’avais pas mis un pied dans l’eau depuis 15 jours. Du coup, à vélo, j’ai pris du plaisir avec un super panorama sur la montagne basque. Je remonte quasiment 80 places à vélo et en cap je chope un Espagnol, (très présents dans le Pays Basque) qui finit 6 et avec qui je fais 2 tours. Ensuite, je termine en roue libre.”



Foulées pluguffanaises, samedi 5 mai 2018

10 km, 320 classés.

117. Thierry Lemeunier en 45’59.

Triathlons (S et M) de Bain de Bretagne, dimanche 29 avril 2018 (+ marathon de Nantes du 22-04-2018)

Triathlon de Bain-de-Bretagne, dimanche 29 avril 2018

 

4 de nos sociétaires ont participé à la première édition des triathlons (S et M) organisés par le club d’athlétisme de Bain-de-Bretagne (35). 

La natation avait lieu dans un étang, le vélo (sans drafting) sur des chemins assez roulants de campagne et la course à pied sur route et une voie verte autour de l’étang.

Sur le M, la course a été très compliquée avec beaucoup de pluie, 9° au mercure et pas moins de 46 km à vélo. 

Format M (124 classés)

38. Arnaud Le Goff en 2h46’39
61. Solene Remy en 2h57’20 (1re féminine)
103. Ronan Guellec en 3h14’51
 
Solene Remy, victorieuse à Bain-de-Bretagne.

Format S (192 classés)

5. Baptiste Veistroffer en 1h11’36 (1er junior).
 

 



Marathon de Nantes, dimanche 22 avril 2018



Nos deux copains ont été victimes de crampes passés les 30 km, mais ils ont réussi à terminer ce marathon de Nantes et ses nombreux faux-plats qui s’est couru sous un soleil qui a durci les conditions de course.

507. David Le Tiec en 3h34’58
758. Guillaume Miossec en 3h44’12


1er marathon pour David.

 

Triathlon Sprint de Vitrolles, Sébastien Baillot 4°

1er Triathlon de la saison dans le Sud.

Triathlon sprint de Vitrolles, 4° au scratch en 1h01min derrière les élites de Poissy et Montpellier mais 1° Senior.

Une belle course avec du soleil, une eau à 19.5° , un vélo avec deux ascensions de “la corniche” une montée à plus de 10% et un parcours à pied rapide sous le soleil !

Cette course était support pour le championnat régional de PACA. Une bonne mise en jambe pour la saison.

4e scratch, Seb Baillot est monté sur la plus haute marche du podium des seniors.
 
 

Résultats France de duathlon à Bondoufle, Foulées de Brin d’avoine et tri XS de Coëtquidan, 15 avril 2018

Championnats de France de duathlon, Bondoufle, dimanche 15 avril 2018

Nous comptions 2 qualifiés aux championnats de France de duathlon, à Bondoufle (Essonne) : Baptiste veistroffer chez les juniors et Jean-Pierre Pennamen chez les vétérans.

Baptiste Veistroffer termine  107e sur 160 juniors en 1h01.
Jean-Pierre Pennamen termine110e de la course hommes et 8e vétéran 3 en 1h01’48.

Le commentaire de Baptiste : “J’étais dans le dernier sas , je part donc dans les dernières positions. La course à pied était exigeante avec plein de petites montées. Ca part très fort, je part moi aussi un peu fort avec le premier kilomètre à pied en 2’58 . Tout de suite, les meilleurs prennent vite le large. Je fais une première course a pied correcte par rapport à ma forme actuelle. J’arrive dans le parc à vélos vers la 100e position. Je tombe dans le 5e groupe, mais je fais un gros vélo et reviens sur le 3e groupe. Je pose le velo vers la 60e place . Mais je suis vite pris de vomissements et de malaises dans le parc. Je perds donc toute les places que j’avais rattrapées, C’était vraiment une course spectaculaire.”

Petit résume de Jean Pi  :  Départ prudent car stress pour passer les 5 premiers km en 17’40. Puis bonne transition pour passer au vélo. Pas habitué au vélo et en peloton à 40 km/ h. Je me fais peur, ça frotte et je laisse filer la meute ! 20 km en 32 mn, je suis content. Bonne transition pied. Puis dur dur le 1 er km. Je suis collé ! Et la machine s’est remise en route et j’ai fini à bloc le dernier tour de piste. J’ai déposé au moins 10 mecs ! À blooooc jusqu’au bout !! La 2e course à pied, c’est 2.5 km en 9mn ! Je boucle l’ensemble en 1h1’58 ! Je suis super content ! Je vais voir classement et là, rien pas mon nom. Je regarde plus bas ! Beaucoup plus bas et je me trouve en 1h05’48. Je comprends rien. Je vais voir commissaire puis chronométreur et on me dit c est la puce qui fait foi, Point barre ! Et là je viens de recevoir un  message  de Kilian Le Bihan et de Benoit Nicolas me disant que tout les temps ont été pris en même temps que celui des filles parties 4 mn avant nous ! Donc mon temps était bon à 10 secondes près, soit 1h1’48 !! Et Les classements ne changent pas. Je suis 8e de ma catégorie.  Je suis très content de cette perf. “

 

 


Triathlon XS de Coëtquidan, dimanche 15 avril 2018

7. Luc Sieurin en 38’48
12. Johan Fertil en 39’28
67. Gwénaël Marchand en 45’16
72. Pierre Quintin en 45’42

Commentaires de Luc : “Super course où le temps mort n’existe pas. Le climat n’était pas trop de la partie mais la durée de course permet de l’oublier. À refaire. “



Foulées de Brin d’avoine, dimanche 15 avril 2018

Résultats du 10 km (436 classés)

4. Sébastien Escola-Fasseur en 33’40
43. Arnaud Simon en 38’39
51. Stéphane Mahé en 39’17
155. Thierry Lemeuneir en 45’46
302. Yann Marchand en 52’29

Résultats du 5 km (115 classés)

28. Charles Rosfelter en 21’44

Résultats marathons de Paris et de Rome + trail de Berric, dimanche 8 avril 2018

C’est parti, la saison des marathons est lancée !

Dimanche 8 avril, 8 sociétaires du Quimper triathlon étaient en course : 7 à Paris et 1 à Rome.

Bravo à eux, ils sont tous finishers !



  


Marathon de Paris, dimanche 8 avril 2018

880. Ludovic Benoît en 2h59’13
1277.
 Aurélien Jeauneau en 3h03’37 (400e V1H)
5987. Estelle Gugnalons en 3h34’14 (332e femme, 207e SEF)
8622. Alban Quiffier en 3h44’15 (2832e V1H)
9443. Sulian Trellu en 3h47’07 (3081e V1H)
9897. Tiffany Kerhervé en 3h48’41 (813e femme, 481e SEF)

21369. Grégory Laguillier en 4h19’34 (8467e SEH)




Marathon de Rome, dimanche 8 avril 2018

1342. Jean-Marc Goyat en 4h43’46




Trail de Berric (56), dimanche 8 avril 2018

5 filles du Quimper triathlon ont pris le départ du Trail de Berric, commune du Morbihan située entre Vannes et Questembert.  

Sandrine Scouarnec-Lagadic termine 22e scratch (sur 130) et surtout 1e féminine sur le 28 km (700 m de D+) en 2h44’42.

Karen Talour, 10e scratch (sur 232) du 18 km (500 m D+) s’impose également chez les féminines en 1h43’35. Myriam Bécand se classe 7e féminine (en 2h13’30) et  Gaëlle Kerjose 16e féminine (2h19’40).

Enfin, Solene Remy termine 2e féminine du 8 km et 22e scratch (sur 133).

Sandrine s’impose sur le 28 km.

Résultats du duathlon de Lampaul-Guimiliau, lundi 2 avril 2018

Le duathlon de Lampaul-Guimiliau est un rendez-vous de début de saison très apprécié des coureurs de la région.

Cette Coupe de Bretagne 2018 a permis à l’équipe 1 garçons du Quimper triathlon de s’imposer nettement tandis que les filles sont restées au pied du podium pour 22 petites secondes.

Malgré une série de forfaits, désistements et absences diverses, 5 équipes ont pu prendre le départ sur les 7 engagées.

Le commentaire de Frédéric Gugnalons : « Au niveau organisation, il n’y a rien à dire. Le Team Landi maitrise son truc. On a juste découvert un nouveau circuit de course à pied. L’ambiance était bonne et la météo s’est finalement montrée clémente alors que tout le monde craignait de prendre une saucée. Finalement, il n’y a pas eu une seule goutte. Au niveau sportif, l’équipe 1 à fait le boulot et à même écrasé la course (1’06 d’avance sur l’équipe de Pontivy, 2e). C’était propre et net. »

Résultats

1. François Houdre, Thomas Gazzera, Édouard Hervier et Sébastien Escola-Fasseur en 58’05
10. Baptiste Veistroffer, Johan Fertil et Loïc Debelhoir en 1h04’22
19. Marwan Zarouf, Arnaud Simon, Frédéric Gugnalons et Adrien Le Jeune en 1h07’56
32. Théo Talidec, Hugo Callet, Gwenael Marchand et Guillaume Miossec en 1h13’01
41. Tiffany Kerhervé, Solene Remy, Stéphanie Le Floc’h, Gaëlle Kerjose et Sandrine Scouarnec-Lagadic en 1h15’27 (4e féminines)



Ouest France du mardi 3 avril 2018


Télégramme du mardi 3 avril 2018

Résultats du semi-marathon de Bordeaux, La Mousterlinoise et trail de Cuers, 24 et 25 mars 2018

Semi-marathon de Bordeaux, samedi 24 mars 2018

David, notre nouvelle féminine au club !!!

Petit mot de David en direct de Bordeaux  : 

“J’ai fait 1h34’31 et  pour l’anecdote, j’étais enregistré comme féminine. J’ai terminé 4e féminine vétéran, à une place près je me retrouvais  sur le podium ! Rien que d’y penser on a bien rigolé. J’avais repéré la petite bande rose sur mon dossard et j’en avait plaisanté. Cétait effectivement bien un dossard féminin. J’ai d’ailleurs vu quelques regards un peu bizarres que je ne comprenais pas dans le sas de départ… c’est sans doute pour ça qu’ensuite, j’etais en trans (ahahahah) !

Plus sérieusement je termine 743e sur plus de 12000 classés de cette épreuve qui n’en est qu’a sa 4e edition et appartient à Ironman. On a pris une belle averse avant le départ et c’a calmé tout le monde. Ensuite, je suis parti très prudemment et j’ai trouvé mon rythme sur les 4 premiers kilomètres. Le fort vent de face sur les quais bordelais m’a rappelé le halage à Quimper les mauvais jours.

C’était mon premier semi. C’était aussi et surtout une course de réglage en vue du marathon de Nantes, le 22 avril.  1h34 c’est satisfaisant puisque je suis resté dans une zone de confort sans jamais me mettre dans le dur. Je pense que j’ai une marge de manœuvre pour améliorer ce temps sur un futur semi.

À noter aussi la victoire de Karine Pasquier (en 1h15) et la belle délégation du QA sur place”



La Mousterlinoise, samedi 24 mars 2018

On n’arrête plus Auré !

6. Aurélien Jeauneau  en 38’06 et 1et V1

69. Katell Corne en 46’32 et 6e féminine

145. Jean-Marc Goyat en 54’04

Et sur les courses enfants, Axel (Le Floc’h) et Anna finissent tous les deux sur la plus haute marche du podium de leur catégorie. , 



Trail du Cuers, dimanche 25 mars 2018

Victoire de Sébastien Baillot sur la 34e édition du Trail de Cuers (Var) : 29km et 1300 m de D+.

“Une très belle journée sur Cuers ce matin, un trail exigent sur un parcours magnifique très bien balisé, merci les bénévoles. Je fais la course en tête du début à la fin. Je finis avec 3 minutes  d’avance sur le 2e. Je me fais mal à la cheville sur les 3 derniers kilomètres, c’est le le seul hic de la journée !”