Labels triathlon durable et triathlon féminin

Label Triathlon durable 

La Fédération française de triathlon (F.F.TRI) accorde un label Triathlon Durable aux épreuves qui respecte un cahier des charges. C’est le cas du Triathlon de Quimper.

L’architecture du label Développement Durable reposait depuis 2010 sur la mise en œuvre de 6 engagements dont 5 appartenaient à la seule thématique de l’environnement et 1 au champ du social. Les préconisations portées par la F.F.TRI. depuis 2013 en matière de Développement Durable mettent en avant une approche plus équilibrée des engagements. Ces derniers reposent actuellement sur l’ensemble des 4 piliers du Développement Durable (Gouvernance, Environnement, Social et Economique).

Le Quimper triathlon a donc pris des engagement dans les 4 domaines pour obtenir le label Triathlon Durable :

1 – Je m’engage à former, à sensibiliser les bénévoles de l’organisation à la prise en compte du Développement Durable dans mon organisation.

=> infos dans sacs bénévoles

2 – Je m’engage dans une optique de découverte de notre activité à organiser des épreuves réservées aux jeunes et/ou promouvoir la pratique loisir

=> organisation duathlon jeunes

3 – Je m’engage à mettre en place une signalétique adaptée et claire autour des « Zones de propreté » et communiquer sur cette thématique lors de l’exposé de course afin d’optimiser la démarche de collecte notamment vis-à-vis des non licenciés.

=> panneaux zones de propreté après ravitaillements

4 – Je m’engage à mutualiser des achats ou des locations d’équipements « lourds » en coopération avec d’autres associations

=> location parc a vélos de Brest qui servira aussi aux épreuve de Châteaulin la semaine suivante.


Label Triathlon féminin

 Le Quimper triathlon a également pris des engagements vis-à-vis des féminines, ce qui lui vaut de bénéficier du label fédéral Triathlon féminin.

Les engagements pris sont les suivants :

  • – Proposer aux femmes un endroit qui leur sera réservé et dans lequel elles pourront se changer en toute intimité. Ce lieu a été placé aux halles Saint-François.
  • – Proposer un départ natation décalé pour les femmes. À Quimper, les femmes partiront 5 minutes avant les hommes et les relais.
  • Les lots seront équitables, cohérents et équivalents seront remis aux hommes et aux femmes.
  • Des primes identiques pour les hommes et pour les femmes pour les podiums individuels et par équipes
  • Le briefing d’avant course sera « pédagogique et adapté » à un public débutant, ce qui doit permettre de favoriser l’accès des féminine au triathlon de Quimper.
  • – Des vélos «ouvreurs» identifiant l’homme la femme de tête seront présents.
  • – Les speakers/animateurs proposeront des commentaires équitables entre les courses hommes et femmes et ils mentionneront les opérations régionales et nationales liées au développement du triathlon pour les femmes.
Aller à la barre d’outils