Victorieux de l’IronCorsair, Sébastien Baillot signe à Quimper

image_pdfimage_print

Il sera à jamais le vainqueur du premier format XXL-IronMan breton pour s’être imposé lors de l’IronCorsair de Saint-Malo, le 12 juin 2016. Sébastien Baillot rejoint donc le Quimper triathlon en vue de la saison 2017. Comme ses copains Thomas Gazzera et Sébastien Escola-Fasseur, il arrive de Leucémie espoir triathlon.

baillot_sebastien
Sébastien Baillot passe la ligne de l’IronCorsair en vainqueur, le 12 juin 2016, à Saint-Malo.

Sébastien Baillot arrive avec l’envie de bien faire

Né le 2 octobre 1984 à Aix-en-Provence
1,75 m ; 65 kg
Habite le Relecq-Kerhuon – plongeur-démineur dans la marine nationale

Son arrivée au Quimper triathlon

« Je suis très content de rejoindre Quimper et de poursuivre avec Thomas (Gazzera) et Sébastien (Escola), parce qu’on se connaît bien et qu’on s’apprécie beaucoup. Je ne connais pas le club à Quimper. J’ai appris que Thomas y partait quand j’étais en Islande. C’est à ce moment qu’il m’a aussi appris que Leucémie espoir s’arrêtait. Du coup, des contacts ont été pris en vue de mon arrivée à Quimper. Je suis allé voir le site, j’ai pris mes infos et j’ai donné mon accord. Je suis content de poursuivre avec Thomas et Sébastien. J’ai hâte de voir ce que ca va donner. Je suis aussi content d’avoir l’occasion de rencontrer d’autres personnes à Quimper et de vivre une nouvelle expérience. Tout ça me plait beaucoup.»

Ses objectifs

« J’aimerais participer aux épreuves par équipes de duathlon et de triathlon. C’est autre chose que de courir tout seul, tu as envie de te dépasser pour les copains. En individuel, on va d’abord regarder le calendrier et, en fonction de ce que va me permettre de faire mon boulot, je vais essayer de sortir des dates sympas. J’aimerais bien faire Nice, mais il va falloir vérifier s’il a lieu. J’ai aussi en tête de tenter une qualification à Hawaï, dès 2017, ou en 2018. Je vais aussi courir des trails. J’ai repéré le Kunt du Quimper triathlon, mais je suis d’astreinte ce week-end-là. Par ailleurs, je suis inscrit sur le semi Saint-Pol-Morlaix. »

Son parcours de sportif

« Petit, à partir de 6 ans, j’ai fait du karaté, pendant 3-4 ans, puis de la natation pendant 2 ans, du hand et un peu de VTT pendant 3-4 ans. Je me suis remis à la natation vers 15 ans, en club, au Vitrolles sport natation. J’ai vite repris goût à nager. J’ai fait de la compétition, mais je n’ai jamais atteint un gros niveau. Je nageais surtout les 200 m et 400 m libre ou le 4 nages. Arrivé en BTS, le sport n’était plus compatible avec les études et j’étais plus dans le bricolage des voitures ! J’ai repris le sport quand je suis entré dans l’armée, en 2003. En 2004, je me suis vraiment mis à courir au moment où je me préparais à la formation de plongeur-démineur. »

Son passage au triathlon

« J’ai fait une course près de Vitrolles en 2004 où j’ai croisé un gars qui m’a proposé de le rejoindre dans un club de triathlon. Je me suis acheté un vélo de route et j’ai roulé à partir de l’été 2004. Je m’entrainais, mais je n’ai disputé aucun triathlon en 2005 et 2006. À cette période, j’ai découvert le fractionné à pied et à vélo. J’ai préparé l’école de plongée de 2006 à 2007 et je suis arrivé à Brest dans la foulée, au mois de septembre. Je me suis inscrit de suite au Brest triathlon avec dans l’idée de découvrir le triathlon en course. Mon premier, c’était en juin 2008, à Plouay, par équipes. J’ai bien accroché et je disputais des trails en complément. »

2008-2015

« En 2008, j’ai fait le courte distance d’Embrun puis l’Alpe d’Huez en long en 2009. Je me suis bien entrainé sur le vélo et en 2010, j’ai disputé l’Embrunman, avec Sébastien Escola. J’ai fait 43e en 11h40 et j’étais très content. 2011 a été une année un peu blanche. En 2012, j’ai eu mon premier fils et je faisais plus de trails, car je n’avais pas beaucoup de temps pour m’entrainer. En 2013, j’ai fait l’ultra trail du Morbihan avec des collègues, ainsi quePlouay avec Thomas et Sébastien. En 2014, je me suis classé 13e de l’IronMan de Vichy, en 9h15. En 2015, j’ai gagné Plouay avec Seb et Thomas. J’ai aussi gagné mon premier triathlon tout seul, le S du Moulin Blanc, à Brest, devant François Houdré et Thomas Gazzera. En 2015, j’ai aussi fait 4e du Breizhman (half) à Paimpont. »

Sa saison 2016

« Je n’ai fait que 3 triathlons, quelques trails et run & bike. J’ai fait 4e du M du Moulin Blanc à Brest et j’ai surtout gagné I’IronCorsair (XXL). C’était un peu la surprise. Je ne m’y attendais pas. Ma préparation n’avait pas été idéale puisque j’avais été en stage sur Angers pendant 2 mois et j’avais aussi dû composer avec une tendinite qui m’a empêché de courir. À Saint-Malo, je voulais juste prendre du plaisir. J’ai eu de bonnes sensations sur tout le parcours et j’ai bouclé le marathon en 3h. C’est une super victoire. Je ne sais d’ailleurs pas si j’en décrocherai d’autres comme ça. Autrement, j’ai fait 4e du M de Bergerac et j’ai gagné le trail de Logonna-Daoulas, le 4 septembre. »